Enfin des résultats précis ! Le 10 novembre, nous avons pu tester pour la toute première fois le SUN1 qui est un simulateur de la lumière émise par le soleil. Celui-ci nous sera utile par la suite pour déterminer précisément les caractéristiques des DSSC que nous allons fabriquer. Mais, pour en revenir à la bonne nouvelle, nous avons en effet une caractéristique bien plus précise du panneau solaire en silicium que celle que nous avions faite sous lampe de chantier !

Comment fonctionne le SUN1 ? C’est une grande machine, noire, en forme de colonne haute de 1,5 mètres environ, de 40 cm de large et 40 cm de profondeur. Au sommet, une lampe émet de la lumière à haute intensité. Lorsqu’on ouvre la porte, on y trouve différents modules superposés, qui servent à filtrer la lumière émise par la lampe, afin de lui donner les caractéristiques de la lumière du soleil. En bas de la machine se trouvent des fils électriques reliés à des appareils de mesure, et un socle permettant de déposer le panneau solaire dont on souhaite mesurer les caractéristiques. Nous branchons ensuite le panneau aux fils des instruments, refermons la porte de l’armoire, et lançons les mesures.

Depuis l’extérieur du SUN1, on observe une série de flashs puissants, bien que la porte soit bien fermée. Nous avons été très impresionnés !

Une séquence de flashs dure environ 30 secondes. Les résultats s’affichent sur l’ordinateur relié au SUN1 à la fin des flashs.

ecran1
Courbes obtenues après traitement du SUN1

Ô miracle ! A notre grande surprise, nous remarquons que le rendement est plus élevé avec la lumière du SUN1 qu’avec les mesures que nous avions faites auparavent avec la lampe de chantier. En effet, le rendement avec le SUN1 est de 8,533, alors qu’il était de 6,92 avec la lampe de chantier. On remarque également que les mesures données par le SUN1 ont une précision plus grande (un chiffre significatif de plus).

efficency
Rendement

Par contre, afin de traiter les données récoltées, et de pouvoir les comparer avec des mesures que nous allons effectuer avec le SUN1 sur des DSSC, nous avons exporté les données sous forme de fichier texte. A partir de ces données exportées, nous avons réalisé des courbes caractéristiques du panneau solaire (intensité électrique du panneau / tension électrique fournie à la lampe, et puissance électrique du panneau / tension électrique fournie à la lampe).

Cependant, lors de l’exportation, seuls 2 chiffres significatifs de l’intensité ont été conservés. Dommage !

La courbe en bleu correspond aux mesures réelles effectuées par le SUN1. La courbe en rouge est une modélisation réalisée par le SUN1, pour un plus grand nombre de points (il s’agit d’une simulation fournie par le SUN1 lui-même). Le manque de chiffres signigificatifs dû à l’export conduit à l’aspect en escalier de la courbe rouge ci-dessous.

courbesun1
Intensité en fonction de la tension (bleu et rouge) et puissance en fonction de la tention (vert)

 

Ces premiers résultats avec le SUN1 sont donc très encourageants. Nous sommes maintenant prêt à revenir à la charge, cette fois-ci avec des DSSC ! Le SUN1 n’a qu’a bien se tenir !

D.L.

 

 

Publicités