Voici un bref résumé de notre première séance de réflexion, qui a eu lieu avant toutes les autres mesures et expériences (désolé pour la chronologie sur le site, ce n’est donc pas dans l’ordre). Pour une chronologie parfaite, aller dans l’onglet « Evolution du Projet » 😉

Le vendredi 30 octobre (eh oui on travaille même pendant les vacances), nous sommes entrés, pour notre première visite, au CIME-Nanotech. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un bâtiment juste à côté de MINATEC (vous savez sur le Polygone Scientifique, avec le CEA, Phelma et tout ça). C’était là que nous allions travailler, alors on ne vous raconte pas l’impatience que nous avions de découvrir les labos !

Nous avons pu rencontrer le jeune chercheur qui allait nous aider et nous conseiller durant toute cette aventure. Les présentations faites, il nous a expliqué d’abord comment se fabrique la cellule de Grätzel (DSSC), les différentes couches de matériaux utilisées, les étapes de fabrication, puis comment fonctionne la cellule. C’était très constéléchargementtructif ! Dommage que seulement trois d’entre nous aient pu venir…

Puis, nous avons mis en place et organisé le projet qui avait été jusqu’à maintenant très, très flou ! Nous avons décidé de diviser notre projet en plusieurs étapes, qui bien sûr vont encore évoluer. Eh oui, la recherche c’est imprévisible !

Etape 1 : Extraction, puis étude du vieillissement et de l’absorption. Extraire des colorants alimentaires, puis en étudier le vieillissement en fonction de la température et de la luminosité auxquelles sont soumis les échantillons.

Etape 2 : Rendement à l’aide du simulateur SUN 1 (appareil imitant le soleil à CIME Nanotech). Et oui, nous disposons d’une superbe machine qui va nous permettre de calculer le rendement du panneau classique silicium et des DSSC avec et sans Ruthénium.

vitres-intelligentes
Cellules de Grätzel sur la façade de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

Etape 3 : Fabrication de la cellule de Grätzel avec le kit Solaronix. Nous allons d’abord fabriquer une
première cellule avec comme colorant le Ruthénium, le but étant bien de se familiariser avec le matériel pour ensuite fabriquer d’autres cellules avec nos propres colorants !

Etape 4 : Notre Fabrication avec un kit spécial (pas de colorant imposé, notre colorant). Intégrer notre propre colorant extrait des aliments dans nos propres cellules de Grätzel !

Etape 5 : Tests de nos cellules fabriquées (cellules étapes 3 & 4). Mesures de rendement avec SUN1 (encore lui !). On espère bien sûr que la cellule que nous aurons fabriquée sera la meilleure !

Etape 6: Nous ferons sans doute des petites découvertes qui mériteront une 6e étape, enfin espérons !

F.G.

Publicités